21ème édition de la Journée Nationale des Personnes en situation de handicap

Un appel invite à la promotion des talents des personnes en situation de handicap

Le Niger célèbre aujourd'hui, la 21ème édition de la Journée Nationale des Personnes en situation de handicap. Le thème retenu cette année est «la valorisation du potentiel et talents des personnes handicapées, une nécessité dans le processus de développement du Niger». A cette occasion, la ministre de la Population, de la Promotion de la Femme et de la Protection de l'Enfant, Dr Maïkibi Kadidiatou Dandobi a livré hier un message dans lequel, elle a tracé la genèse de la journée avant d'inviter les populations à la découverte et à la valorisation des talents des personnes en situation de handicap à travers la consommation des produits qu'elles fabriquent et leur promotion tant au niveau national qu'international.

Cette Journée Nationale des Personnes en situation de handicap, instituée chaque 31 juillet, coïncide avec la fin de la Semaine Nationale de Solidarité. Elle a été instaurée en application d'un acte de la Conférence Nationale Souveraine ainsi que du décret n°92/255 du 26 juillet 1992. Le Niger est l'un des pays les plus outillés de la sous région en matière d'instruments juridiques de protection des personnes handicapées et l'un des tous premiers pays africains à avoir ratifié la convention internationale sur la dignité et les droits des Personnes en situation de handicap le 24 juin 2008. «Au plan national, le dispositif juridique en faveur des Personnes en situation de handicap est contenu non seulement dans la Constitution du 25 novembre 2010 mais aussi et surtout dans l'ordonnance 93-012 du 2 mars 1993 déterminant les règles minima relatives à la protection sociale des Personnes en situation d'handicap et ses différents textes d'application », a expliqué la ministre en charge de la population.

Ces dispositions sont répercutées dans la Déclaration de Politique Générale, du Premier ministre. En effet, «pour maintenir l'équilibre au sein de notre société, le Gouvernement veillera à la promotion et à la protection des droits des groupes vulnérables dont les Personnes en situation d'handicap» a déclaré SE. Brigi Rafini. Ainsi le gouvernement a respecté les engagements en entreprenant plusieurs initiatives pour assister cette frange de la population. Selon Dr Maïkibi Kadidiatou Dandobi, il en résulte entre autres la promotion de l'éducation des enfants handicapés, une prise en charge sanitaire gratuite des personnes en situation de handicap dans les hôpitaux nationaux, l'emploi de plus de 250 diplômés handicapés à la Fonction Publique et l'élaboration en cours d'un programme national de réadaptation à base communautaire en vue de garantir dans une large mesure, l'autonomisation socio-économique des personnes en situation de handicap, la jouissance de leurs droits et la valorisation de leur potentiel pour en faire de véritables acteurs de développement.

Pour accompagner toutes ces initiatives, il est mis en place un comité chargé de l'harmonisation des textes nationaux avec les textes internationaux relatifs à la protection des droits de personnes en situation de handicap et un comité chargé de l'élaboration d'une stratégie nationale de réinsertion sociale des Personnes en situation d'handicap a souligné la ministre en charge de la population. En outre, Dr Maïkibi Kadidiatou Dandobi a ajouté que, dans un esprit inclusif, en collaboration avec le Ministère de la Formation Professionnelle et de l'Emploi, des centres de formations professionnelles et des ateliers destinés à l'apprentissage des Personnes en situation de handicap ont été répertoriés pour mieux les appuyer, renforcer leurs capacités, les soutenir dans leur recherche d'autonomisation économique et de lutter contre la mendicité. «C'est dire qu'en dépit de certains préjugés sociaux, la personne nigérienne en situation de handicap doit être un sujet de droit à part entière. C'est pourquoi, je saisis cette occasion pour inviter nos concitoyens à la découverte et la valorisation des talents des Personnes en situation de handicap à travers la consommation des produits qu'elles fabriquent et leur promotion tant au niveau national qu'international », a-t-elle déclaré.

Enfin, dans le rapport mondial de l'Organisation Mondiale de la Santé publié en juin 2011 sur le handicap dans les pays en développement, la population des Personnes en situation d'handicap représente 15% de la population générale. Au Niger, selon la ministre en charge de la population, afin de disposer de données complémentaires fiables sur les Personnes en situation d'handicap, des dispositions ont été prises pour un meilleur dénombrement de ces groupes vulnérables au cours du dernier Recensement Général de la Population de décembre 2012. Ce recensement inclusif permettra de mieux cerner le nombre des Personnes en situation de handicap et permettre aux pouvoirs publics et aux partenaires de prendre en compte les besoins spécifiques de ce groupe cible.

Source : www.lesahel.org
Seini Seydou Zakaria